Bienvenue à la Compagnie régionale des Commissaires aux comptes de Paris

Actualités Jean-Luc Flabeau: l'audit légal règle ses comptes

Le Moniteur de Seine-et-Marne interview Jean-Luc FLABEAU, ce jeudi 5 mai, pour faire le point sur le combat des CRCC face à la REA et sur l'importance de revaloriser la profession.

 

 

Jean-Paul VIART, journaliste pour le Moniteur de Seine-et-Marne, a choisi de recueillir les impressions du président de votre CRCC pour dénoncer une fois encore la transposition de la réforme européenne de l'audit et rappeler les perspectives positives qui attendent la profession dans les années à venir.

"Associé du groupe d'expertise-comptable Fidéliance, notamment implanté à Fontainebleau, Jean-Luc Flabeau est également le président fraîchement réélu à la tête de la Compagnie régionale des commissaires aux comptes (CRCC) de Paris. Au fait de l'actualité économique seine-et-marnaise, il est actuellement vent debout contre la transposition de la réforme européenne de l'audit. Il milite par ailleurs pour une meilleure reconnaissance de la profession."

L'occasion pour le président de rappeler l'importance d'échanger régulièrement avec les départements de la CRCC de Paris afin de veiller à ce qu'aucun confrère ne s'éloigne de la confraternité qui caractérise la profession de commissaire aux compte, "La mission de la CRCC de Paris est d'aller vers les confrères, à Paris comme en Île-de-France. Nous menons donc périodiquement des animations de secteur que nous déclinons dans les dépar­tements, notamment la Seine-et-Marne. Plus on s'éloigne de la capitale, plus cette démarche est appréciée."

Concernant la réforme européenne de l'audit, Jean-Luc FLABEAU le rappelle, c'est un combat qui reste au centre de cette nouvelle mandature et pour lequel toutes les compagnies régionales doivent s'unir.
"Je vais continuer à m'élever contre cette réforme, avec l'aide d'autres présidents de compa­gnies régionales, pour tenter de la faire évoluer plus favorablement. Nous devons rapidement intro­duire des mesures d'assouplis­sement, à la fois dans les textes européens mais aussi dans la transposition de cette réforme de l'audit dans notre droit national. [...] Cette mandature est la première post-réforme et les cabinets vont devoir s'adapter à de nouvelles règles qui peuvent provoquer des impacts sur leur activité. Nous souhaitons accompagner au mieux les professionnels, quelle que soit la typologie de leur ca­binet, notamment au niveau de la stratégie à mettre en place en matière d'audit légal."

Malgré des premières applications décevantes, la CRCC de Paris à travers son président, reste optimiste sur l'avenir de la profession et continue à développer les formations des futurs confrères pour leur offrir davantager d'armes face aux évolutions de la société : "La profession de commissaire aux comptes est au cœur des entreprises et présente de très nombreux atouts. C'est un métier passionnant et primordial pour la sécurisation de notre économie. Les jeunes générations sont très sensibles aux règles d'éthique et de transparence financière de la vie des affaires. Nos missions d'audit vont aussi connaitre une profonde modification dans leur approche grâce à toute la trans­formation numérique de notre économie et des entreprises. Notre profession offre tous ces atouts. Il faut simplement qu'ils ne soient pas gâchés par une sur règlementation."

Rôle de l'audit légal, Loi Sapin II, attentes de la profession vis-à-vis du futur président... Consultez l'article dans son intégralité ici