Bienvenue à la Compagnie régionale des Commissaires aux comptes de Paris

Actualités Meilleurs vœux 2019

Chère Consœur, Cher Confrère,

Vos élus et moi-même, nous vous souhaitons le meilleur pour l’année à venir.

2019 succède à une année 2018 plus qu’intense. Notre profession s’est mobilisée sans relâche sur le projet de loi Pacte qui devrait, s’il était finalement adopté, modifier profondément notre activité.

Se réinventer

Le choc des annonces de début 2018 a laissé place au printemps à la volonté de fédérer autour d’une mobilisation constructive : c’est dans cette perspective qu’est né le collectif CAC en mouvement regroupant 17 CRCC soucieuses d’apporter au débat des solutions alternatives.

En concertation avec les acteurs des territoires, nous avons interrogé les représentants des parties prenantes de la profession : chefs d’entreprises, banquiers, avocats, institutions locales, ...

Quatorze idées porteuses ont émergé, rassemblées dans nos « Propositions de modernisation de la profession de commissaire aux comptes ». L’une d’elles, parmi les plus structurantes, consiste à :

Promouvoir les entreprises vertueuses, celles qui bénéficient de la certification d’un commissaire aux comptes, et faire de notre signature un véritable label, porteur de valeur.

Concrètement et avec le concours des régions françaises, il s’agit de mettre en ligne sur une plateforme publique les entreprises faisant le choix d’une certification volontaire. Les rendre visibles, démontrer leur transparence financière, leur faciliter l’accès aux financements et leur conférer bien d’autres avantages encore, telle en est la promesse. Les travaux de développement de la plateforme ont d’ores et déjà débuté.

Le collectif, jusque-là informel, se transforme en 2019 en un « think tank » asyndical et apolitique : nous poursuivons plus que jamais l’objectif d’être des contributeurs actifs et stimulants dans les réflexions sur la transformation de notre profession.

Se rassembler

CAC en mouvement et la CNCC coopèrent dans la poursuite des actions en direction du Sénat.

Partageant les mêmes objectifs, nous portons de concert les principaux amendements, celui concernant sur les « moyens groupes » (un CAC dans les principales filiales de sorte à couvrir 70% du chiffre d’affaires agrégé), l’autre relatif à la norme Audit légal Petites Entreprises (audit adapté aux TPE/PME, enfin !) et le dernier sur les « Initial Coin Offering » (émission de monnaie virtuelle) en lien avec le visa optionnel de l’AMF.

CAC en mouvement a été auditionné par la commission spéciale Pacte au Sénat dans un climat de bonne écoute des sénateurs. Nos échanges avec le Directeur des affaires civiles et du sceau sont empreints de la même qualité, tout comme nos entretiens réguliers avec le H3C.

Contre toute attente et à rebours de l’idée ambiante, nos confrères anglais sont aujourd’hui intéressés par notre système de co-commissariat aux comptes. Il pourrait bien constituer une piste de la sortie de crise provoquée par les scandales Carillion et BHS. Nous serons bien sûr plus qu’attentifs aux résultats de la consultation publique lancée sur le sujet par les autorités britanniques.

Se transformer

Créé il y a un an, pour mieux comprendre les impacts de l’intelligence artificielle sur nos métiers, le Lab50 a instruit, lors des dernières universités d’été, un « faux procès ». Conclusion : « non, l’obsolescence des professions n’est (vraiment) pas programmée ! ».

Depuis plusieurs mois, le Lab50 a interrogé les meilleurs experts pour éclairer ce sujet, tant angoissant et si fascinant. Après ces travaux de veille et d’analyse, comme en témoignent les nombreuses ressources publiées en ligne, le Lab50 visera la recherche de solutions opérationnelles.

S’entraider

Je sais que l’année qui s’ouvre s’annoncera compliquée pour bon nombre d’entre nous, c’est pourquoi je souhaite la placer sous le signe de l’entraide confraternelle.

La compagnie nationale mettra en place un dispositif d’accompagnement personnalisé. Vos élus y travaillent déjà ardemment, en partant notamment des enseignements de la conférence de la CRCC Paris sur la stratégie des cabinets du 3 juillet 2018.

Se battre, toujours !

Se battre pour satisfaire au besoin de vérité, de certification dans un monde où on ne sait plus toujours distinguer le vrai du faux… c’est l’atout qu’offre la profession et qui à mon sens la rendra si précieuse dans les années à venir ! Notre prochain colloque au Tribunal de commerce de Paris en fera la démonstration.

Enfin, parce que le combat est toujours une affaire de passion et de conviction, je tenais à remercier, une fois de plus, l’équipe d’élus qui s’est engagée et qui continuera de s’engager avec force à mes côtés tout au long de l’année. Comme en 2018, nous dépenserons notre énergie sans compter à votre service, à celui de la profession et à la défense de la notion d’intérêt général que je n’oublie pas tant elle est moderne et nécessaire.

Mes meilleurs vœux pour 2019.

Bien confraternellement,

Olivier Salustro

 

Légende du visuel : Graphisme Bi dimensionnel du 50 rue de Londres par Jainphotographie